Accueil
Visite Express

Détails de l'évènement

Exposition

Olivier Debré - Voyages

Juin - octobre 2007

Voyages

40 huiles sur toile, d’un maître de l’abstraction lyrique nous font pénétrer, en un éblouissant voyage dans la couleur, dans l’univers émotionnel du peintre devant des paysages magiques, de Toulouse jusqu’en Chine.

Debré à Shanghai

15 photographies de Marc Deville nous rapprochent d’Olivier Debré confronté à la réalisation du rideau de scène de l’opéra de Shanghai en1998 et aux paysages de la Chine éternelle.

L’été Debré

Olivier Debré s’en est allé le 1er juin 1999. Pour ceux qui le connurent, l’apprécièrent et l’aimèrent sur la « terre des hommes », sa disparition laissa un vide immense, mais son œuvre reste intact - fait de révoltes et d’émotions, de voyages au long cours et d’expériences pleinement vécues. Olivier Debré plongeait corps et âme dans la peinture et ne faisait qu’un avec le vent, la pluie et le désert. En choisissant cette voie, en exposant ses lais de tissu libres au ruissellement des pigments d’ocre, de vert tendre et de bleu souverain, l’insatiable voyageur, sûr de son métier, s’offrait à la Nature. C’est pour cela que ses toiles faites d’instants vibrants et partagés, nous apparaissent aujourd’hui éternellement jeunes.
En 1995 Daniel Abadie qui dirigeait la galerie nationale du Jeu de Paume, lui consacra une première rétrospective. Depuis, deux expositions posthumes particulièrement marquantes - au Centre Georges Pompidou en 2004 et à la galerie Louis-Carré quelques mois plus tard - ont rappelé la place tenue par le « plus américain des peintres français » sur la scène de l’art récent.
Cet été, cinq expositions présentées conjointement par les musées d’Angers, Cahors, Millau, Roanne et le musée départemental Rignault à Saint-Cirq-Lapopie, permettent de saisir toutes les facettes de celui qui fut aussi le « plus français de nos peintres ».
Chaque musée a choisi – tant était multiple le talent d’Olivier Debré – un thème, une approche singulière de son œuvre. A Angers reviennent les compositions de grand format et les projets monumentaux ; Cahors propose un parcours rétrospectif borné par le Signe de ferveur noir de 1944-1945 et les grands trapèzes colorés de 1997 ; Millau suit l’insatiable voyageur aux quatre coins du monde, des rives de la Garonne aux fjords de Norvège, de la Nouvelle Angleterre, au Yémen et à Shanghai ; Roanne, avec une trentaine de toiles, des encres, des lavis et des bronzes, invite à une pause sur les lieux de ses ressourcements, la Loire. Quant musée départemental Rignault à Saint-Cirq-Lapopie, il joue sur la surprise avec un merveilleux petit paysage du village perché et une impressionnante série de grands monochromes sur papier de la décennie 1980-1990, Signes-Personnages.

Catalogue d'exposition

Extrait audio/vidéo

Exposition

HUNDERTWASSER : en route pour le bonheur

Du 5 mai au 3 novembre 2018
Visite

Si vous saviez ce qu'on en pense

30/8, 13/9
visite

Vacances amusantes

mercredi 29 et vendredi 31 aôut de 10h à12h

Ouvertures des nouvelles salles de paléontologie

Depuis le 1 er décembre 2017
Visites découvertes

Visites découvertes

8/9, 13/10, 3/11
Journées européennes du patrimoine 2018

Journées européennes du patrimoine 2018

Les 15 et 16 septembre 2018
Quizz