Accueil
Visite Express

Vie des collections


Le Musée de Millau possède la qualité de « Musée de France », qui reconnaît l’intérêt de ses collections et leur assure inaliénabilité et imprescriptibilité. Ce réseau garantit que les conditions de conservation et de sécurité des œuvres sont bien assurées. Dans ce cadre, le Musée est donc sollicité régulièrement pour prêter des œuvres à d’autres musées, et en emprunte pour les expositions temporaires qu’il organise.

Dons et aquisitions

Les collections s’accroissent chaque année par des dons ou des achats d’œuvres, dans toutes les sections du musée. Depuis 2004, l’acquisition de plusieurs tableaux du peintre Théodore Richard a permis de constituer un fonds d’œuvres paysagistes. Le musée possède également une collection d’œuvres à caractère religieux, protégées par les Monuments Historiques, conservées dans les églises de Millau.

Nouveau Don : Les Gants magiques de la Bête, pour La Belle et La Bête
Maison Fabre Millau, 2013
Gants en agneau doublé soie, brodés à la main au fil d’or avec des éclats percés de Swarovski.
Réalisation d’Olivier Fabre pour Maison Fabre, Ganterie à Millau depuis 1924 et de Pascale Duchénoy pour Linge au Cœur, Brodeur à Paris depuis 1903.


MAISON FABRE
Fondée à Millau en 1924 par Etienne Fabre maître gantier, Maison Fabre est une « Histoire de famille ». Son fils Louis, sa belle-fille Rose, son petit-fils Louis et aujourd'hui ses arrières petits-fils Jean-Marc et Olivier, conservent et perpétuent tour à tour un savoir-faire nonagénaire.
Les modèles de gants naissent de la rencontre de ce savoir-faire et des créateurs de mode. Ils se déclinent en un jeu de matières, agneau, crocodile reptile, fourrure...et une palette de couleurs.  Depuis 2008, ils s'exposent à Paris dans les Jardins du Palais Royal et depuis 2013 dans la Cour des Senteurs à Versailles. Ces gants s'évadent aussi dans l'Histoire, tels les Gants parfumés Marie-Antoinette, Catherine de Médicis, Impératrice Joséphine, et au cinéma, tels les Gants de la Bête, et la vingtaine de paires réalisées pour Nicole Kidman dans Grace of Monaco d'Olivier Dahan, en 2015.

Restauration des collections

Parmi les collections, des centaines de céramiques romaines découvertes sur le site archéologique de La Graufesenque ont été l’objet d’intenses campagnes de restauration depuis 1982. En revanche, le mobilier métallique découvert dans ces fouilles a subi une oxydation importante. Chaque année, une campagne de restauration est donc réalisée par un laboratoire spécialisé, qui permet de conserver ces objets et de les rendre présentables au public.

Les collections de mégisserie, se composent entre autres de nombreuses machines anciennes de l’industrie. Ces machines se caractérisent par leur technicité, leurs dimensions et par un poids important. Une réserve spécifique leur est dévolue, où l’on peut les conserver en bon ordre de marche et les entretenir.

PRÊT :
Exposition Parlez-vous graffiti? organisée au Musée d'Ensérune du 8 juin au 16 septembre 2018 par le Centre des Monuments Nationaux.

La reproduction de la Tablette en plomb, dite « plomb magique du Larzac » issue de la Nécropole de la Vayssière, à l'Hospitalet du Larzac, se trouve en ce moment au Musée d’Ensérune.

L'exposition met en avant les échanges, les apprentissages, les figures symboliques ou encore la religion par le biais de graffitis présents sur les vases et autres artefacts.

La Tablette en plomb, qui date du 1er siècle ap. J. C. s'inscrit pleinement dans ces témoignages souvent énigmatiques. En effet, elle porte le plus long texte en langue gauloise, gravé à la pointe sèche avec l'alphabet cursif romain.

Un individu (homme ou femme, nous l’ignorons), s’adresse à la déesse Adsagsona par l’intermédiaire de ce plomb inscrit qu’il a déposé dans une tombe.

Cet individu se croit victime d’une conspiration de femmes qui sont expressément nommées. Elles auraient fait appel aux services de la sorcière Severa Tertionicna, pour influencer les juges dans un procès où il est partie prenante.

Severa Tertionicna est-elle encore vivante ? Ou bien le texte sur la plaque de plomb s’adresse-t-il à ses cendres, dans une tombe qui sert de « boîte aux lettres » ?
Nous n’avons pas plus d’information à ce sujet.
Il reste certain que l'individu à l’origine du plomb magique du Larzac cherche, avant tout, à renvoyer le mauvais sort contre ce groupe de femmes et à se prémunir contre différentes sortes de magie.

Exposition

HUNDERTWASSER : en route pour le bonheur

Du 5 mai au 3 novembre 2018
Visite

Si vous saviez ce qu'on en pense

23/8, 30/8, 13/9
visite

Vacances amusantes

Tous les mercredis et vendredis matin en aôut : 10h à12h
Animation

Les vacances archéologique à la Graufesenque

23/8, 30/8

Ouvertures des nouvelles salles de paléontologie

Depuis le 1 er décembre 2017
Visite sensorielle

Visite sensorielle HUNDERTWASSER

25/08/2018
Quizz